Juvénile ? Mais qui a dit Juvénile ?

Publié le par Pleinauxas

     Pour commencer, je ne vous ferait pas de longs discours de présentation des personnages Disney, pompeuses et fastidieuses.

 


Picsou par Don Rosa
Effectivement, prenez n'importe qui dans la rue, il connaîtra forcément Picsou, sa richesse, son coffre... Il en va de même pour Donald, Mickey... Voyez donc l'utilité impressionnante d'une telle initiative de présentation. D'autant plus que vous pouvez si ça vous intéresse vraiment trouver ces descriptions dans l'un des liens à gauche; mais j'aurais l'occasion d'en reparler.

 

     Demandez par la suite toujours à cette même personne où est ce que l'on peut retrouver ces personnages. Celle-ci, dans la plupart des cas, vous parlera de Disneyland, et également de dessins animés.

      Or, c'est plus que ça, et je dirais même que ce monde n'est surtout pas ça... Car ceci n'est qu'une façade, c'est ce qui rapporte le plus d'argent, le plus "contemporain", et destiné principalement aux plus jeunes, voire aux "très jeunes", en ce qui concerne la cible dans laquelle se plante Mickey (bien que ce ne soit pas une flèche). Mais lorsque l'on passe outre cette façade, ou plutôt lorsque l'on creuse ne serait-ce qu'un peu plus dans ce monde là, et donc en se tournant vers le passé (puisque suivant le principe de superposition plus on creuse et plus la matière est ancienne), on découvre de nouvelles choses, inconnus, et qui ne s'avèrent pas moins intéressantes: dans le cas présent, c'est la bande dessinée. A mon avis, c'est ce qui fait en partie la vrai richesse si ce n'est de Disney, du moins de ces personnages là, toutes ces souris et ces canards (il ne faut bien sûr pas oublier tout ce que fit Walt Disney, le vrai, en son temps: dessins animées, etc...).

 

 

 

      Et bien reprenez votre piéton-témoin du début, s'il ne s'est pas endormi depuis devant un tel discours rébarbatif. Il aurait certainement eut tendance à "juvéniliser" ces personnages, et ces histoires.

Pourtant, faites-lui lire une histoire de Rosa, Barks, Gottfredson, et autre Scarpa... (en lui ayant au préalable injecté un peu de curiosité): il changera (en théorie, dans ma théorie) d'avis. Cette technique d'approche peut aussi être appliqué à vous même, lecteurs, si vous n'êtes pas encore des initiés, pour commencer à découvrir ce monde là (ceci ne vous engagera pas immédiatement à adhérer à notre secte).


Mickey par Floyd Gottfredson
     Une passion, qu'est ce que c'est ? C'est une "affection très vive, presque irrésistible, qu'on éprouve pour une chose". Cette affection, donc, n'arrive pas d'un coup: c'est à partir d'un acte comme celui décrit ci-dessus. Et une passion, c'est le fait de vouloir tout connaître sur cette chose. Envie qui peut paraître incompréhensible au monde extérieur, qui ne sera qu'un minimum intéressé par le sujet, avec des connaissances basiques, et même la plupart du temps juste des idées reçut.

 

Par exemple, il m'a été donné de rencontrer cette semaine une personne visiblement passionné par la "mise au tombeau" de Jésus, et les représentations de cette scène. Il parcourt la France pour en trouver dans des églises, et y découvrir je ne sait quoi. D'ailleurs l'idée d'une telle passion ne me serait jamais venue à l'esprit...

      Tout ça pour en venir où ? Et bien, comme on ne peut pas faire lire à tous les piétons ces histoires, ignorons plutôt ce qui se dit, et essayons plutôt de déterrer et réunir tous ces classiques connus ou encore inconnus, pour notre propre "petit plaisir personnel", et ce blog se veux être justement une des nombreuses galeries creusé dans ce monde là. Et tant que j'y suis, vous pouvez admirer à votre gauche un petit cadre appelé "Liens", dans lequel un guide vous attend pour vous emmener visiter d'autre galeries. Et profitez-en: la visite est gratuite !

 

 

Publié dans Billet d'humeur

Commenter cet article

Disney World hotels 17/06/2007 23:22

Hi! Your website is really interesting! I like it!

Nijal 24/04/2007 12:19

Je partage en partie votre théorie. Effectivement dans l'univers Picsou en bandes-dessinées, on ne trouve pas seulement de simples histoires pour enfants, certaines ont un vrai fond, et c'est ce qui explique la naissance de passions chez certains.
Mais il ne faudrait pas oublier que même chez Barks, Rosa, Gootfredson, la plupart des histoires sont DESTINEES aux enfants, et par là-même sont typiquement des "histoires pour enfants"; on ne peut donc pas en vouloir au piéton-témoin, comme vous dites, de considérer l'univers Disney comme juvénile.
Mais comme vous le dites aussi, il est important de savoir creuser!

Blu3scar 21/02/2007 00:39

Votre note d'introduction est parfaite, je suis complètement d'accord sur cette théorie!J'espère cependant que vous allez pouvoir continuer ce blog!Des notes toutes aussi intéressantes a priori que celles de Pmspg!Je vous souhaite une très bonne continuation, je repasserai réguilièrement :)

Pleinauxas 21/02/2007 13:15

Je suis enchanté de voir que ceci vous plait.Pour ce qui est de la continuation du blog, je suis évidemment toujours d'attaque, seulement le seul problème est entrave est le manque de temps et également ma lenteur à écrire des articles, contrairement à Pmspg (puisque vous parlez de lui) qui lui (et il est vraiment admirable sur ce point là, je ne sait vraiment pas comment il fait ^^) entretient très régulièrement son blog.Mais c'est promit, le prochain article ne devrait pas trop tarder, je suis d'arrache pied dessus, d'autant plus que un tel message m'incite à le faire encore plus.;-)Pleinauxas

Pmspg 15/01/2007 23:17

Pleinauxas est également un petit cachotier....
Bravo pour ton initiative ! Bon courage pour continuer !
Pmspg

Pleinauxas 20/01/2007 19:04

Effectivement, ton blog m'a donné des idées...
J'ai essayé de voir si j'arrivait à en tenir un moi aussi, mais visiblement il me faut trop longtemps pour faire des articles: depuis bientôt trois mois, j'en ai deux en préparation dont un à moitié près mais rien n'est fini... Bref ce n'est pas les idées qui manque, c'est le temps et la régularité...
Pleinauxas